← Retour au blog

La check-list du parfait fichier prêt à imprimer

Publications de Jeremy Wick

Si vous êtes designer, il y a de fortes chances que vous passiez beaucoup de temps dans le monde numérique. Et même si vous êtes le meilleur spécialiste des pixels, les règles changent lorsqu'il s'agit de l'impression des images. Voici une liste des points à vérifier pour vous assurer que votre dessin est parfaitement prêt à être imprimé.

Dimensions : au moins 300 PPI

Si vous travaillez avec des maquettes vectorielles, vous pouvez valider ce critère. Par contre, si vos images sont pixélisées, vous devez vous assurer qu'elles sont à une résolution d'au moins 300 PPI (pixels par pouce). Vous pouvez augmenter la résolution de n'importe quel fichier image automatiquement avec Upscale.

Si vous prévoyez d'imprimer un logo, un texte ou une image, nous vous recommandons de choisir si possible une version vectorielle (ou haute résolution) de la maquette. Si vous avez besoin d'aide, nous vous recommandons de consulter notre service de vectorisation Redraw.

raster-to-vector

Pour mesurer le PPI de votre maquette, divisez la largeur de celle-ci par la largeur de l'impression désirée. Par exemple, si votre maquette a une largeur de 600 pixels et que vous prévoyez de la faire imprimer sur une largeur de 76 mm, vous n'aurez que 200 PPI. La qualité de l'impression serait alors médiocre et votre maquette pourrait avoir l'air pixélisée. Dans ce cas, il vaut mieux soit refaire votre image à une résolution plus élevée, soit opter pour une impression plus petite.

Pour déterminer la taille maximale à laquelle votre maquette doit être imprimé, divisez les dimensions de votre maquette par 300. Par exemple, si votre maquette mesure 600 x 450 pixels, la taille maximale sera de 51 mm x 38 mm.

(Remarque : DPI ou Points Par Pouce (Dots Per Inch) fait référence aux paramètres de résolution de l'imprimante, tandis que PPI fait référence à la résolution de la maquette. Il peut arriver que ces deux termes se confondent.)

Modes de couleurs : CMYK

Les écrans numériques utilisent une combinaison de lumière rouge, verte et bleue (RVB) pour former différentes couleurs, tandis que les imprimantes utilisent une combinaison d'encre cyan, magenta, jaune et noire (CMYK) pour former différentes couleurs.

rgb-vs-cmyk

Vous pouvez convertir vos couleurs de RGB à CMYK (ou vice versa) dans la plupart des applications en changeant simplement le mode de couleur.

Cependant, si le RVB peut afficher une très large gamme de couleurs pour la visualisation à l'écran, les mêmes couleurs vives et éclatantes peuvent ne pas être obtenues dans l'espace colorimétrique CMYK plus limité, disponible pour l'impression.

Lorsque vous concevez quelque chose uniquement pour l'impression, il est préférable de commencer en mode couleurs CMYK, ou au moins d'être conscient que certaines couleurs RVB peuvent sembler différentes à l'impression.

Unités : mm

Le fait de dessiner en mm (au lieu de pixels) vous aidera de plusieurs façons. Tout d'abord, cela vous aidera à déterminer les dimensions exactes de votre tirage sans avoir à faire de calculs. Mais surtout, cela vous aidera à indiquer les lignes de découpe ou les marges perdues d'une manière qui soit conforme aux exigences de la plupart des imprimeries.

Par exemple, les stickers avec film de transfert de Sticker Mule exigent que les parties pleines de votre image aient une épaisseur minimale de 2 mm. Le fait de travailler en mm facilite la prise des mesures.

Lignes de découpe

Les lignes de découpe indiquent à l'imprimerie où couper votre tirage.

cut-line

Certains produits imprimés, tels que les stickers découpés à la forme, peuvent être découpés dans n'importe quelle forme. Chez Sticker Mule, nous déterminons automatiquement vos lignes de découpe si aucune n'est indiquée. Par défaut, il s'agit généralement d'un décalage uniforme de la forme de votre maquette.

Indiquer vos propres lignes de découpe vous donnera un contrôle total sur la façon dont votre impression est découpée et peut souvent accélérer le processus de la vérification du bon à tirer. Les lignes de découpe doivent être indiquées avec un trait de 1 pt.

Dépassements

Un dépassement est tout ce qui est imprimé au-delà des lignes de découpe. Les dépassements sont nécessaires chaque fois que vous souhaitez que quelque chose dépasse le bord de découpe, sans laisser de marge blanche.

Chez Sticker Mule, c'est un autre élément que nous ajouterons pour vous automatiquement, si possible, selon vos besoins. Cependant, si vous avez quelque chose de particulièrement complexe que vous souhaitez faire imprimer en « pleine dimension » (jusqu’à la bordure d'impression), vous devrez alors vous assurer qu'il dépasse d'au moins 2 mm les lignes de découpe.

Texte en contour

C'est une règle assez élémentaire en matière de conception, mais elle est souvent négligée. Comme il n'y a aucun moyen de s'assurer qu'une imprimerie disposera de toutes les polices que vous utilisez dans votre image, il vaut mieux s'assurer que tous les textes que vous utilisez sont convertis en contours.

 

Dans Adobe Illustrator, vous pouvez le faire en sélectionnant le texte puis en choisissant Type > Create Outlines (Créer des contours).

Une fois ces éléments terminés, votre fichier devrait être prêt à être imprimé. Il est généralement préférable d'enregistrer le fichier dans son format original (Illustrator, Photoshop, Sketch), au cas où vous auriez besoin de le revoir plus tard. La plupart des imprimeries (y compris Sticker Mule) acceptent les maquettes dans leur format original.

Comme mentionné précédemment, certaines couleurs auront souvent un aspect différent entre le numérique et l'imprimé, et il n'y a pas moyen de contourner ce problème.

Si vous n'êtes pas sûr à 100 % si vous pouvez passer une commande importante, commandez un petit tirage d'échantillons personnalisés, à partir de 8 € seulement pour 10 stickers ou étiquettes personnalisés.

← Retour au blog

Aimez-vous cette publication? S'abonner via Twitter ou RSS.